Archive

Archive for the ‘Les évènements par station :’ Category

Grande Exposition sur Napoléon, au métro Versailles, sur la ligne 1.

Les guerres de Napoléon de Louis François Lejeune, général et peintre sera au Château de Versailles (Versailles 78000) tous les jours sauf lundi, de 9 :00 à 17 :30 (18 :30 à partir du 01/04). Le tarif est de 13 à 15 euros. Les toiles d’un général d’empire (1775-1848) qui commença et fini sa vie dans l’art. Vers la fin de sa carrière, il devint directeur de l’école des beaux-arts de Toulouse et fut même un temps maire de la ville.

http://parisetudiant.spectacles.carrefour.fr/billets-spectacles/salle/CHATEAU-DE-VERSAILLES-CHAVE.htm

Exposition DOISNEAU, au Métro CHATELET OU LES HALLES, sur la ligne 1.

La Mairie de Paris nous offre du 08 février au 28 avril une exposition de Robert Doisneau sur ce mythique quartier parisien, au centre même de la capitale. L’entrée est libre et de 10 :00 à 19 :00  à l’Hôtel de  Ville au 29 rue de Rivoli, 1ere arrondissement. Nous connaissons tous l’amour pour Paris de Robert Doisneau. Et tout particulièrement pour les Halles, que ce grand photographe a su capter à travers ses clichés.

Chaoui A

Exposition MAYA au musée du Quai Branly, à Alma – Marceau, sur la ligne 9.

musée du quai BranlyL’exposition MAYA « De l’aube au Crépuscule. Collections nationales du Guatemala » sera au musée du quai Branly Dans le 9ème arrondissement de Paris du 21 juin au 2 octobre. L’exposition propose de découvrir l’une des trois civilisations qui ont marqué l’histoire l’Amérique précolombienne, à travers 150 pièces exceptionnelles. Les pièces font parties des dernières grandes découvertes archéologiques d’El Mirador, et qui figure parmi les cinq sélectionnés pour une nomination au Patrimoine mondial  de l’UNESCO.

Chaoui A

Le «HuffPo» a sa version française


 Image

           Le journal d’information américain publié exclusivement sur Internet fondé par Arianna Huffington aux États-Unis a débarqué en France, le 23 janvier dernier.

 

Qu’est ce que  le HuffPo?

 Le Huffington Post a été lancé le 9 mai 2005, pour offrir une nouvelle ère « libérale » et contrer  d’autres sites comme Drudge Report qui sont plutôt conservateurs. Dans son article du 23 janvier 2012, intitulé : « le Huffington Post, succès et controverse » (1),  le journaliste de Le Monde, revient  sur la réussite affichée par le journal, notamment depuis son rachat par AOL pour la coquette somme de 315 millions de dollars.

 Arrivée en France et désir de déploiement en Europe :

L’annonce de la création d’une « déclinaison » française du Huffington Post en France n’est pas passée sans susciter de multiples réactions sur la toile, ce qui a amenée sa fondatrice, Arianna Huffington, à se rendre à Paris, où elle a tenu plusieurs interventions publiques et a donner des interviews. Le rédacteur du blog S.I.L.ex ,  revient dans un des articles publiés sur son blog, sur cette  démarche du HuffPo, qui selon lui se comparerait à Wikipedia, et tente de démontrer la différence entre ses deux sites qu’il juge à  l’opposé  l’u de l’autre. Dans un second article intitulé : « Ce qu’on lit dans les entrailles juridiques du Huffington Post… », le bloggeur  Lionel Maurel, met le point sur le réel statut d’un bloggeur au sein du HuffPo ainsi que sa politique d’engagement, tout en signalant, une sorte de sélection VIP de bloggeurs invités. Le bloggeur prend son « scalpel juridique » en nous emmène dans une explication  des « entrailles contractuelles » du journal.

Le journal compte aussi se déployer un peu partout dans le monde. Première destination, la France, et suivront l’Allemagne, l’Italie puis l’Epagne.

Anne Sinclair !!! Femme de la situation ?

En faisant appel à Anne Sinclair en tant que «  directrice éditoriale », le Huffington Post compte en effet, profiter de la longue carrière de l’épouse de DSK dans les médias. Mais non seulement !! Sa célébrité et ses nombreuses relations, sont effectivement un  point très important dans ce choix. Un choix, que certains journalistes du quotidien Le Monde, partenaire économique de l’entité américaine, critiquent notamment à cause du fait qu’Anne Sinclair, n’ait pas exercé depuis plusieurs années, ainsi que l’éventuel amalgame que le public pourrait faire entre les deux journaux.

Nous voyons sur la vidéo de TF1, Anne Sinclair prendre les commandes de Huffington Post France (5)

Ce nouveau défi d’Anne Sinclair n’enchante pas beaucoup de ses anciens collègues, et encore moins la classe politique, pour qui, le choix d’Anne Sinclair est partial et du coup, la ligne éditoriale du HuffPo France serait affectée. A cette question, Arianna Huffington, la fondatrice du groupe réfute qu’Anne Sinclair serait objectif dans sa tâche et travaillera sur tous les sujets sans exception.

Sources:

1- http://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2012/01/23/le-huffington-post-succes-et-controverse_1633080_3236.html

 2- http://scinfolex.wordpress.com/2011/10/16/non-arianna-le-huffington-post-nest-pas-wikipedia/

 3 – http://scinfolex.wordpress.com/2012/01/25/ce-quon-lit-dans-les-entrailles-juridiques-du-huffington-post/

4-http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/01/23/97001-20120123FILWWW00311-lancement-du-huffington-post-francais.php

           

LE HUFFINGTON POST VS THE HUFFINGTON POST

Le site web américain Huffpost fait son apparition en France, soulevant les interrogations sur le financement du magazine. Mais le site est en proie à une autre polémique : l’annonce d’Anne Sinclair à la tête de la direction du site web a lancé les polémiques sur l’impartialité de l’ex présentatrice de TF1 sur les sujets touchant les affaires de son mari.

 

 

 

Quand les sites américains sont boycottés en France…

 

      Créé aux Etats-Unis en Mai 2005 par Arianna Huffington, the Huffington post est un journal publié exclusivement sur internet. Il traite des sujets d’actualité variés comme la politique, l’économie, la culture, la religion, etc. Depuis sa création, il connaît un incroyable succès  aux USA. Pas moins de 37 millions d’internautes ont déjà visité le site. Sa force : un article est capable de générer des milliers de commentaires et alimentent les débats sur les réseaux sociaux. Le site mélange informations, opinions et blogs écrits par toutes sortes d’intervenants, dont des personnalités, se voulant un rendez-vous de grandes signatures. 

 

 

     Souvent confondu avec THE Huffington Post, LE Huffington Post est le site français. Racheté en 2011 par AOL, son ouverture, annoncée le 10 octobre 2011 en partenariat avec Le Monde a été officialisé le 23 janvier dernier en remplacement du post, ancien site internet ouvert en 2007. Les anciens chroniqueurs de ce dernier seront tous remerciés fin décembre 2011 par le quotidien français. Pour rappel, le site le post avait été condamné par la Cour d’Appel en 2009 pour avoir lancé des rumeurs sur la mort de Flavie Flament.

 

 

Beaucoup d’argent, peu de rémunérations

 

      Arianna Huffington a en effet vendu l’an passé sa florissante entreprise au géant américain AOL pour la somme de 315 millions de dollars. Le problème, c’est que les milliers de blogueurs anonymes ou célèbres n’ont pas touché un cent dans cette affaire et continuent à œuvrer bénévolement. C’est pourtant eux qui ont fait la fortune et le gloire du titre. Le syndicat américain Newspaper Guild a d’ailleurs appelé ces auteurs à cesser de fournir leurs contenus gratuitement. En France, on craint un phénomène similaire.

 

Autre sujet de polémique, la nomination d’Anne Sinclair à la tête du site web ne fait qu’empirer la polémique sur sa parution dans l’Hexagone.

 

 

La direction d’Anne Sinclair ne fait pas l’unanimité.

 


       L’annonce d’Anne Sinclair au poste de directrice éditoriale de ce nouvel organe d’information a été le premier élément de polémique. Une nomination pas au goût de tout le monde. Certains se demande comment la femme de Dominique Strauss-Kahn va réussir à gérer les sujets concernant les affaires juridiques de son mari et à conserver son objectivité.

L’ex TF1, dans l’ombre de son mari, a promit avoir accepter ce poste bénévolement, sans contrepartie financière.

Pour sa défense, Mathieu Pigasse l’un des actionnaires du Monde et banquier, s’insurge contre ce procès qu’il juge « indigne et lamentable » « Sous prétexte qu’elle est la femme de, on ne peut plus lui faire confiance. »

De son côté, le Monde estime que cette nomination est du seul ressort de la responsabilité d’Arianna Huffington. Le journal reconnaît toutefois que les propos d’Anne Sinclair concernant l’affaire DSK Diallo, qu’elle avait qualifiée de « nouvelle affaire Dreyfus » auraient pu lui être préjudiciable pour l’obtention du poste.

 

 

 

Qu’en disent les internautes ?

 

      Sur les forums du site, on peut y trouver des avis partagés. Certains lui reconnaissent un professionnalisme singulier, une expérience unique. Le moyen de relancer sa carrière et de sortir de l’ombre de son mari. Aussi, sa double nationalité étasunienne française fait d’elle le candidat parfait pour ce poste. Beaucoup aussi lui reconnaisse un rôle étranger à l’affaire Strauss Kahn.

 

Message posté par kiki44

 

« Une excellente professionnelle et saura se mettre de côté quand des affaires qui la concernent personnellement seront d’actualité… »

 

D’autres, plus sceptiques l’accusent de jouer sur deux tableaux, la fustigent d’accepter un poste alibi purement honorifique dans le seul but de se refaire une santé médiatique et dans le même temps, de permettre à son mari une réinsertion progressive au sein de la politique française.

 

Message posté par Otello :

 

« Aurons-nous le droit de parler de DSK j’en doute ; donc manque d’objectivité… Rien qu’à voir comment elle a rejeté les aventures de son mari et qu’elle nous a vendu, du temps de leur splendeur médiatique, le couple modèle qu’ils faisaient l’un et l’autre… Mensonge et mensonge. »


LOGO HUFFINGTON

LOGO HUFFINGTON

Anne Sinclair

Anne Sinclair