Accueil > Actualité du Métropolitain parisien > Gouvernement Ayrault: L’Opposition exploite la brèche « bémols juridiques des ministres »

Gouvernement Ayrault: L’Opposition exploite la brèche « bémols juridiques des ministres »

Il y a deux semaines, l’ex maire de Nantes, actuel premier ministre annonçait la liste de ses ministres. Attendu au quart de tour par la droite, toujours pas remise de la défaite de son « Roi Sarkozy », le premier gouvernement Ayrault est déjà secoué par deux polémiques.

 

La condamnation, mercredi du ministre du  Redressement productif, Arnaud Montebourg, par le tribunal de grande instance de Paris à un euros symbolique, n’est pas  passé sans que de vives voix de l’opposition n’appellent  à sa démission immédiate. Le ministre condamné pour avoir publiquement injurié les anciens membres de la direction de SeaFrance,  reste ministre  a estimé  Jean-Marc Ayrault, qui soutient que les actes pour lesquels a été condamné son ministre ne sont pas «  contraires aux valeurs de la République ». La droite qui s’était déjà indigné à la mi-mai de la nomination de Jean-Marc Ayrault au poste de Premier ministre alors qu’il a été condamné à six mois de prison avec sursis et 4600 euros d’amende pour des faits de favoritisme, en 1997, ne compte pas en rester là et interpelle François hollande en lui rappelant la promesse qu’il a faite lors d’une interview au JDD (Journal du Dimanche) avant le second tour de la présidentielle :  «Je n’aurai pas autour de moi à l’Élysée des personnes jugées et condamnées.»

Taubira en ligne de mire ?

Christiane Taubira, la garde des Sceaux du nouveau gouvernement semble être  la nouvelle cible des ténors de l’UMP. Les députés de la droite comptent ainsi nourrir la rumeur selon laquelle la ministre aurait affirmé sur une radio que le fait de brûler un drapeau français n’était pas un acte répréhensible en référence à des fait survenus le soir de la victoire de François hollande. Toutefois, aucun média n’a relevé l’acte d’un drapeau incendié ce fameux soir du 6 mai.

Outre cette rumeur, la droite revient sur la condamnation de la garde des Sceaux et ministre de la Justice par les Prud’hommes de Paris en 2004, à verser 5300 euros à son ancienne assistante parlementaire. Sa première visite officielle, elle aussi n’a pas été épargnée par les partisans de l’UMP. Lui reprochant d’avoir visité les détenus au lieu de rendre visite aux victimes, Bruno Beschiza, candidat UMP aux législatives en Seine Saint-Denis, reconnaît que Christiane Taubira représente une aubaine pour son camp.

Fabius, Moscovici… Et qui encore ?

L’affaire la plus célèbre dont s’amuserait à ressasser délictueusement la droite, est sans doute l’histoire de l’actuel ministre des Affaires Etrangères, Laurent Fabius. En  1999, alors qu’il était Premier ministre de François Mitterrand, Fabius a été poursuivi mais pas condamné dans l’affaire du sang contaminé, sortie au grand jour en 1991. Il a comparu en février et mars 1999 devant la Cour de justice de la République qui l’a relaxé le 9 mars 1999 du délit « d’atteinte involontaire à la vie ».

Autre homme fort du gouvernement Ayrault, qui soit dans le viseur de la droite, Pierre Moscovici, ministre de l’Economie, des Finances et du Commerce Extérieur, condamné pour atteinte au droit à l’image. L’utilisation de la photo d’un employé municipal, sans son consentement dans la brochure électorale lors des élections municipales dans le Doubs, en 2001, lui a valu une amende de 1220 euros.

A l’approche des législatives, les députés de la droite sont plus que jamais déterminés à descendre en feu le gouvernement de Jean-Marc Ayrault, et tous les coups semblent sont permis du côté des perdants de la dernière élection présidentielle.

Omar DAHMOUNI pour Rue 89

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :